Portrait d’apprivoiseur: Marc-Olivier Amblard, le bonheur est dans le livre!

Bonjour Marc-Olivier et merci de te prêter aux questions des portraits d’apprivoiseur… Tu fais partie des auteurs du site mais nous allons aujourd’hui en apprendre plus sur toi et ta relation personnelle au stress…. Peux-tu tout d’abord nous en dire plus sur toi, qui es-tu et que fais-tu hormis écrire pour notre plus grand plaisir?

Et bien, après des études universitaires en Histoire de l’Art et en Métiers du Livre, j’ai trouvé ma vocation dans l’écrit.

J’écume donc depuis 27 ans le monde des livres. Essentiellement en librairie, indépendante ou dans les grands réseaux dont j’ai été libraire ou directeur, mais aussi en rédigeant depuis la belle époque du fanzine (année 80 ! ) avant l’émergence du web et des réseaux sociaux, des critiques, des chroniques et des interviews d’autres passionnés de livres et d’images.

Auteurs, éditeurs, bibliothécaires, collectionneurs, tous ceux qui comme moi investissent leur temps et leur enthousiasme pour défendre ce support éminemment bienfaisant qu’est le livre et son corollaire, la lecture. J’ai un grand faible pour les textes de fiction, encore plus les littératures dites « de genre » (policier, fantastique, fantasy, science fiction, roman historique). Car pour moi l’imagination est l’un des moteurs de l’évasion et d’un désir puissant de partage.

Un bel univers! et dans cet univers, le stress est-il parfois présent? Et en quoi consiste-t-il?

Oui, c’est un partenaire de jeu professionnel, il est consubstantiel de la responsabilité en entreprise ou dans l’administration.

Chaque fois qu’il y a à se projeter et à prévoir une tâche précise, on ne peut nier sa présence.

Et il y a l’imprévisible ! Ce qui fait remettre en cause les schémas prévus voir préétablis. Pour certains c’est un frein, pour moi c’est souvent moteur et un boost, comme un effet de PREcrastignation !!!

Dans la vie personnelle aussi, c’est l’imprévisible qui est parfois le stress le plus délicat.

Quelles sont les situations qui sont pour toi source de stress, tant dans la vie professionnelle que personnelle?

Particulièrement les questions de santé des proches. Ce qui touche à l’importance réellement vitale, c’est le seul vrai arbitrage pour moi.

La violence verbale ou physique aussi me sont intolérables, et son corollaire l’humiliation et la gestion du choc.

Le monde d’images qui nous entoure est anxiogène en diable, et pour vivre dans cet environnement et savoir éviter la psychose,il faut se prémunir au mieux par tout un arsenal de gestion du stress .

Certains moments ou souvenirs d’utilisation des phénomènes physiques ou psychiques du stress sont-ils agréables pour toi?

Savoir parler en public devant un auditoire silencieux et attentif et se sentir à l’aise et sans trac et surtout transmettre sa passion pour le sujet.

J’ai pu présenter, intervenir ou conclure lors de réunions importantes dans mon parcours professionnel, en sentant un calme intérieur réel s’instaurer pour me donner confiance au moment clé.

Je visualise beaucoup avant et je travaille souvent la respiration profonde et le retrait intérieur. La pratique du sport est une aide certaine pour calmer les emballements cardios 

Un moteur dont tu gères l’emballement donc… dans toutes les situations? As-tu parfois eu du mal à gérer?

Oui, lors d’un examen universitaire écrit où j’ai subi un lumbago de stress, au point de ne presque plus respirer et de transpirer, submergé par l’angoisse.

La maîtrise de la panique qui montait a pris du temps mais j’ai compris à ce moment là que je ne pouvais plus subir sans rien faire et donc m’entraîner à mieux être. Finalement j’ai eu une très bonne note à cette épreuve (sourire), le travail de la confiance en soi a pris alors son essor.

Le « top du chill » pour toi, cela consiste en quoi?

La lecture d’un excellent livre dans mon fauteuil le plus confortable sur un morceau de jazz en mode « easy listening ».

Par exemple Carlos Ruiz Zafon «  L’ombre du vent » en écoutant Melody Gardot dans mon fauteuil club. Ça, c’est sur le mode sérénité.

Ou une sortie vélo en profitant des paysages traversés et des animaux croisés, mais aussi des sensations physiques du corps épanoui. Un bonne dose d’endorphine ici!

Si tu en avais l’occasion et que tu avais 1 mois devant toi que ferais-tu?

Une belle randonnée vélo longue distance par l’eurovélo 6 ou les chemins atlantiques. Ce sport est accessible à tous et l’endurance a une vraie vertu sur l’âge.

Beaucoup de tempes grises sont de bons cyclistes au long cours et on peut s’y mettre sur le tard sans problèmes.

Je conseille la lecture de l’excellente revue 200 sur le cyclisme plaisir et d’endurance.

Et si tu avais un an?

Un voyage préparé et qui serait forcément aléatoire aussi. Pour compléter cette expérience fabuleuse que fut mon séjour en Inde, non aux INDES car c’est une terre aux multiples visages. Et ainsi compléter ma banque d’images internes et y puiser pour ma méditation ou mon endormissement : Taj Mahal, désert, citadelle perchée et foule chamarrée.

Et dans le futur, quel projet aimerais-tu mettre en œuvre?

Le rêve : créer une structure mêlant mes passions, le livre et le vélo ! Port d’attache et point de départs de voyages réels et immobiles !!!

Et de partages bien sûr car l’humanité des liens est le meilleur des carburants pour avancer.

Actuellement, plus concrètement, je suis sur un projet de reconversion vers le web, en formation de community manager pour compléter mon expérience pro sur le sujet pour créer encore et toujours du lien et pour combler aussi mon côté geek !

A terme, indépendant ou en postes, permettre de relier, comme dans le livre, le contenu et le contenant.

Dédiaboliser les outils digitaux pour en faire des médiums supplémentaires de vie. Le rédactionnel web, la gestion de contenus, le storytelling, la fluidité des offres par le design graphique, bref l’alchimie entre l’homme et l’outil digital, en le rendant moins invasif et…stressant.

Des projets concrets et constructifs…. en laissant peut-être l’imagination élargir le champ des possibles, quelle expérience aimerais-tu vivre?

Aller dans l’espace. Je suis issu d’une lignée de l’armée de l’air et l’espace, l’astronomie, ce désir pionnier de repousser les frontière, là-haut, a bercé mon enfance et mon adolescence et continue de le faire.

Au moins revivre un évènement comme l’Homme sur la Lune mais sur Mars maintenant et vite s’il vous plaît cela va faire 50 ans bientôt !

Sinon descendre dans le grand canyon ou faire du vol à voile aussi…

Et pour terminer, acceptes-tu de partager avec nous tes recettes personnelles pour gérer le stress?

Je travaille mon souffle profond, cela vient de ma pratique de la natation et de considérer l’eau comme une amie depuis mon enfance dans l’île d’Oléron et en Méditerrannée. La plongée en apnée permet une maîtrise que le sport amplifie. Je combine cela souvent avec la visualisation méditative en puisant dans les meilleurs spots de ma vie, qui programme ainsi mon cerveau à un mieux être et à un relâchement rapide.

Les étirements aussi obligent à se centrer sur son corps et sur le maintenant.

Et bien sûr mon VRAI secret, la lecture, bulle de concentration, noeud de wellbeing immarcescible 😉

Merci Marc-Olivier d’avoir pris le temps de répondre à ces questions et d’avoir partagé….

Nous allons bientôt pouvoir te lire à nouveau  sur le site, mais en attendant la relecture de tes articles précédents dont par exemple https://apprivoisersonstress.fr/lectures-et-memoires/https://apprivoisersonstress.fr/on-lire-de-petit-guide-lecteur-libere/ nous permettra d’explorer des bulles de concentration sur tes textes!

Marc-Olivier est un bibliophile passionné & geek assumé !
Community Manager en devenir et rédacteur web orienté culture, sciences et santé(chroniqueur du site Apprivoisersonstress.fr).
25 ans d’expérience dans la chaîne du livre lui ont apporté une expertise des métiers de manager en librairie et en produits culturels éditoriaux. Il a occupé les postes clefs de ces professions, en mettant au cœur de ses préoccupations la performance pour le client, le donneur d’ordre et la motivation des équipes.

Retrouvez-le ainsi que son actualité sur Linkedin sur Instagramm (@marcolivres) ou sur Twitter (@ganeshmira)

Valérie Pasquier
A propos de Valérie Pasquier 84 Articles
Spécialiste du Stress et de la manière de l'apprivoiser depuis près de 20 ans et rédacteur en chef du site apprivoisersonstress.fr Master Spécialiste en Sophrologie Caycédienne, instrcuteur de méditation, collaborant avec des entreprises, des institutions et des particuliers dans l'étude et la mise en place de solutions J'ai toujours été intéressée par le partage des informations les plus pointues sur ces sujets et eu envie de parler des stratégies gagnantes. Coordinatrice et fondatrice d'"Apprivoiser son Stress" et http://apprivoisersonstress.fr Vous retrouverez des informations plus spécifiques sur les cours, stages et ateliers sur le site http://sophrologe-au-quotidien.com

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.