Télétravail et Risque de Burn out

Télétravail et risque de burnout

Dernière modification le 9 février 2023

Pourquoi le télétravail augmente-t-il le risque de burn out ?

Nous pensions qu’il s’agissait d’une parenthèse de quelques semaines voire de quelques mois. Nous nous retrouvions dans nos cuisines, sur nos tables de salle à manger, dans notre chambre, enfin bref, où nous pouvions, mais nous pensions que cela n’allait pas durer.

Pas toujours bien installés, en jonglant entre les heures de travail, la gestion des autres membres de la famille ou en supportant la solitude….

Le télétravail est maintenant, pour beaucoup d’entre nous, devenu une part plus ou moins grande de notre emploi du temps professionnel.

Quand il est possible il est le plus souvent choisi. Les problématiques qui lui sont liées ont évolué certes, mais restent présentes.

Pas toujours bien installé.e pour télétravaille. Un facteur qui favorise fatigue, pression et burn out.
Pas toujours bien installé.e
Photo by Daria Nepriakhina on Unsplash

Des études qui nous montrent l’impact sur notre santé

Des études menées entre autres par Malakoff Humanis mesurent l’impact sur la santé au travail de la période de crise que nous avons traversée.

Le rythme de travail impacté

62% des salariés déclarent avoir constaté un rythme de travail différent. Qu’il s’agisse pour 40% d’entre eux d’un rythme qui s’est accéléré ou d’un rythme qui s’est ralentit pour 22%.

22% des travailleurs (télétravail et travail sur site confondus) ont subi une surcharge de travail. L’équilibre vie privée vie professionnelle a lui aussi été impacté puisque 23% des salariés estiment que leur vie professionnelle avait débordé sur leur vie personnelle.

 « Les salariés travaillent énormément, et font acte de présence. Ils se sur-engagent car ils ont peur de perdre leur travail. Alors ils travaillent deux fois plus. Sous cette pression le problème mue de l’économique à la santé »

L’effet boomrang de la crise sanitaire sur la sante au travail. Des salaries engagés mais épuisés (le comptoir de la nouvelle entreprise)

Un sentiment d’urgence qui nous met sous pression

Le climat de cette période de crise nous a poussé à agir avec un sentiment d’urgence. Cette situation hors norme a provoqué chez chacun de nous une série de réactions pour nous adapter au stress (au sens propre du terme défini par Hans Seyle). En gros nous préparer à combattre ou à fuir….. Sauf que nous étions confinés. Et que depuis nous télétravaillons encore !

Le sentiment d’urgence propre à ce syndrome d’adaptation n’est donc pas “utilisé” par le combat ou la fuite et s’accumule. Et nous conduit à une fatigue intense.

Selon un baromètre Opinionway publié à la fin du mois d’avril, 70% des managers se sont déclarés fatigués à cause du confinement. Pour les salariés sur-engagés en télétravail, les prochains mois risquent d’être aussi difficiles.

Le comptoir de la nouvelle entreprise

Après plusieurs mois de télétravail…. un vrai risque de burnout

Après une phase d’alerte et une phase d’adaptation nous arrivons à une phase de fatigue….

Pour ne pas laisser les nouvelles habitudes nous conduire au burnout, il est plus urgent que jamais de trouver une organisation qui nous permette de gérer cette nouvelle manière de travailler. Trouver du sens à notre travail, savoir dompter l’anxiété légitime. Utiliser des stratégies qui préservent notre santé, physique bien sûr mais aussi mentale !

Prenez soin de vous…

Commencez en utilisant cet exercice de respiration.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut
Apprivoiser son Stress

GRATUIT
VOIR